(France Soir) L’affaire a quoi faire sourire et à plus d’un titre. Le 28 mars dernier, l’Arménie a été privée de quasiment toute connexion Internet pendant plusieurs heures. En cause ? La fièvre du cuivre d’une femme de 75 ans. Cette Géorgienne septuagénaire voulait déterrer des câbles de cuivre pour revendre le précieux métal à la sauvette. Armée de sa bêche, elle a donc creusé, non loin de Tbilissi - capitale de la Géorgie - et a fini par tomber sur un câble fibre optique, qu’elle a sectionné.

Problème : à l’autre bout du câble se trouvait l’accès Internet général de l’Arménie, à qui la Géorgie fournit 90% de l’Internet, explique The Guardian. Conséquence : panne de réseau pendant près de 5 heures pour les Arméniens, une partie de la Géorgie et de l’Azerbaïdjan. Les fournisseurs d’accès n’ont rien pu faire : les internautes ont dû patienter cinq longues heures avant que les réseaux de secours ne prennent le relai.

Via le système de surveillance du réseau fibre optique, le lieu de l’incident a été localisé. La «hackeuse à la bêche» a été interpellée mais, en raison de son âge, elle a été relâchée peu de temps après. Elle pourrait cependant être inculpée pour avoir endommagé un bien privé, acte passible de trois ans de prison.